• louveciennesreunie

Lettre de Mr. Daniel GODARD, au sujet de son retrait de délégation

Dernière mise à jour : 18 déc. 2020


J'ai été élu (comme tous les membres de la liste majoritaire) sur un projet qui mettait en avant «le rassemblement» et «la concertation». Pour moi, ce n'était pas de simples « paroles en l'air », juste pour une campagne électorale.

Beaucoup de gens savent depuis longtemps que « je parle à tout le monde » et j'essaie aussi « d'écouter » les Louveciennois: cela me paraît tout à fait normal dans un village comme le nôtre, et ce qu’ils ont à dire est très souvent pertinent et plein de bon sens. Cela ne m'empêche pas d'avoir des convictions, qui n'ont rien de caché et qui sont largement connues.

Je suis donc sidéré par la dérive en cours de la gouvernance de Louveciennes que je constate depuis cet été : nous assistons en fait à une violente prise de contrôle exclusif de la mairie par trois personnes qui, c'est significatif, parlent elles-mêmes de « putsch ». Mais de quoi ont-elles peur ? De la Démocratie, tout simplement.

Comme dans les pays « autoritaires » (certains parlent de « démocratures »), Pierre-François VIARD, apparemment, craint maintenant lui aussi l'opinion des Louveciennois. C'est ainsi que lors du Conseil Municipal extraordinaire du 7 décembre dernier (consacré exclusivement au retrait à Max BRUNNER du titre de «Maire Adjoint»), Pierre-François VIARD a imposé un « HUIS CLOS (!) », essayant d'interdire, de fait, aux Louveciennois de « savoir de quoi il retourne exactement ». Or ce « huis clos » (jamais utilisé jusqu'ici à Louveciennes) a été imposé malgré le souhait du principal intéressé, Max BRUNNER, désireux de donner publiquement son point de vue


Concrètement, me concernant, cette dérive en cours se traduit par la décision de Pierre-François VIARD de me retirer, brusquement, sans la moindre justification, ma modeste « délégation aux Transports », ce qui m'a conduit à en faire part aux membres du Conseil Municipal par le message suivant :


Bonsoir à tous,


J'aurais préféré vous transmettre une nouvelle plus positive pour cette fin d'année déjà austère, mais le fait est que Mr. le Maire Pierre-François VIARD vient de me retirer ma délégation dans le domaine des transports.


- Après m'avoir demandé, à plusieurs reprises ces dernières semaines, DE DEMISSIONNER,


- Après m'avoir envoyé Pascal HERVIER pour, violemment, essayer de "ME FAIRE PARTIR",

Pierre-François VIARD, sans même un échange préalable, m'a annoncé, par un simple appel téléphonique, ce RETRAIT DE DELEGATION (voir l'Arrêté correspondant ci-joint), SANS EXPLICATION NI JUSTIFICATION.

Or, je n'ai pas brusquement changé. Je reste, naturellement, fidèle à mes convictions et mes engagements.

Je pense donc avoir affaire clairement à une volonté délibérée d'éviction, avec un certain acharnement. Au profit de qui?


Je vais donc être conduit à tirer les conclusions de cette décision qui m'est imposée arbitrairement.


Cordialement,


Daniel Godard


Posts récents

Voir tout