• louveciennesreunie

Conseils Municipaux des 29 juin et 6 juillet 2021

Un véritable concours d’amateurisme, d’incompétence et de mauvaise foi.



Comme à son habitude, le maire, minoritaire, accuse la nouvelle majorité de tous les maux.

Jouant alternativement avec les contre-vérités et les mensonges, il a tenté pendant des heures de nous vendre l’invendable.


Lors du conseil du 29 juin, entre 20h30 et 3h30 du matin soit pendant 7 heures de discussions invraisemblables dans une ambiance électrique, le maire a réussi à se voir refuser le vote de son compte administratif ainsi que plusieurs propositions qui, bien présentées, auraient pu être votées.


Le rejet du compte administratif va déclencher de nouvelles investigations de la Chambre régionale des comptes.

Rappelons que précédemment, la Chambre régionale des comptes avait infligé un cinglant avertissement au maire, désavouant son budget, l’obligeant même à réduire de moitié les indemnités des élus et augmentant leur budget de formation !


Si la subvention du CCAS, des « petites » associations, de l’Académie Gabriel Fauré et de l’Association Sportive de Louveciennes, ont fait l’unanimité, l’ensemble des oppositions saluant un travail de qualité, il n’en a pas été de même de La Maison Julien Cain La Fabrique. Les oppositions se sont montrées inquiètes de l’absence de réponse à leurs questions concernant le bon usage des fonds alloués par la mairie (140 000€, soit la plus grosse subvention allouée à Louveciennes). Louveciennes Réunie s’est en particulier inquiétée de l’absence d’actions véritablement sociales à destination des plus vulnérables alors que c’est précisément l’objectif mis en avant pour justifier ses coûts.


De la même façon, c’est le travail initié par les 3 oppositions de concert avec les représentants du projet d’école Montessori qui ont permis la finalisation de celui-ci.

En contact direct avec les responsables, les oppositions ont négocié et obtenu:

  • La mise en place d’une navette obligatoire évitant d’impacter la circulation dans le centre de Louveciennes et préservant la sécurité des enfants.

  • L’organisation à la rentrée de réunions avec les riverains et la prise en compte de leurs observations.


Inconséquent, approximatif, incapable de présenter des dossiers sérieux, le maire adjoint à l’urbanisme nous a, une fois de plus, présenté un dossier incomplet et dangereux pour les finances de la commune. Retour à l’envoyeur et organisation d’un second conseil en urgence pour sauver les 2 triennales (2014-2016 et 2017-2019) par l’adoption du projet des Arches.


L’écologie ? Parlons-en! Vers 2 h du matin la maire adjointe à l’écologie nous a gratifiés pendant de longues minutes de la lecture d’un texte issu probablement de Wikipédia relatif aux perturbateurs endocriniens. Quelle démonstration! L’écologie punitive était au premier rang du discours, les interdictions au tournant de chaque phrase. Une fois de plus, une intention louable donne naissance à un projet mal ficelé qui, pour des raisons juridiques, a dû être retiré des débats.


Tous ces sujets seront de nouveau à l’ordre du jour à la rentrée et nous ne manquerons pas de vous informer de leur évolution.

Nous restons extrêmement vigilants, sans ego, sans intérêt personnel mais pour le bien de Louveciennes.


Posts récents

Voir tout

Conseil Municipal du 6 juillet 2021

Ce soir Conseil Municipal à 20h dans le respect des gestes barrières. Délibérations sur la vente d'un terrain à l'Aqueduc devant accueillir des logements sociaux, et sur une Charte sur la réduction de