• louveciennesreunie

Conseil Municipal du 15 avril 2021: Résumé

Compte-rendu du conseil municipal du 15 avril 2021


Deuxième déconvenue pour Pierre-François VIARD : « Y'a un problème ! »


La seconde tentative de présentation du budget communal, sans changement notoire par rapport à la précédente proposition, s’est soldée par un deuxième échec cinglant: le Maire a définitivement perdu sa majorité et sa crédibilité.

Contrairement à sa phrase fétiche, « Y'a pas de problème », nous prétendons: « Y'a un problème! »


Le problème est si sérieux qu’il a créé une convergence des oppositions qui dénoncent d’une même voix un mode de gouvernance inadapté et une directrice de la communication véritable maîtresse du jeu communal et instigatrice d’une politique qui s’inspire du népotisme avec la complicité indulgente de Pierre-François VIARD.


Les points notoires débattus lors du conseil municipal


1/ Le discours liminaire du maire crée une tension inutile en commentant, hors sujet, son opposition à l’organisation des élections régionales en juin prochain, telles que décidées par le Premier ministre.


2/ Délibération relative à la nomination d’un maire adjoint

Une seconde présentation de la délibération concernant la candidature de

Marie Hélène FARBOS au poste de maire adjoint en charge de l’écologie est mise au vote.

La délibération est adoptée et suscite les applaudissements de la directrice de la communication… (etc) qui sort de son devoir de réserve en prenant partie pour une élue, le maire ne faisant aucun rappel au règlement.


3/ Urbanisme

Présentation de 3 délibérations qui ont été modifiées et amendées lors d’une réunion préparatoire avec les oppositions depuis le dernier Conseil Municipal du 30 mars. Ces délibérations favorables à Louveciennes sont adoptées. Cette concertation positive valide ce que nous demandons depuis longtemps: une préparation commune des dossiers.


4/ Délibération sur une demande de subvention au Centre National du Livre

Le délégataire en charge du dossier présente une proposition incompréhensible, non préparée, qui conduit l’ensemble du conseil à poser des questions sur la destination finale d’une telle subvention. Le délégataire est sauvé in extremis grâce à l’aide d’une colistière et du maire .


5/ Présentation d’une nouvelle version du budget primitif

Dans son discours préliminaire, Pierre-François VIARD instille un stress inutile et provocant en dramatisant, par des arguments mensongers, le « non vote du budget »: fin du monde pour les Louveciennois et rendez-vous avec l’histoire pour les opposants. Très Gaullien, monsieur le maire!!

La présentation détaillée du budget par le maire adjoint aux finances fait ressortir 3 points sur lesquels les oppositions se cristallisent:


  • Budget insincère, tour de passe-passe, investissements impossibles à réaliser

  • Masse salariale en augmentation d’1 million d’euros. Des recrutements inutiles sont maintenus notamment à la communication alors que certains services importants et vitaux sont en sous effectif comme le secrétariat général, la gestion du personnel, et les finances .

  • Les choix d’investissements sont toujours contestables comme le projet de « Maison des Associations » dont l’étude de faisabilité est déjà lancée et signée par le maire. Avant toute opération de ce genre, il serait souhaitable de réaliser un état des bâtiments et des besoins de la commune. De même pour le retrait de la proposition initiale de réfection des bulles du tennis des Granges Du Barry, sans explication plausible, dont le montant de 150 K€ était tout à fait excessif. Une étude préliminaire mieux adaptée aux exigences environnementales et financières aurait sans doute défini un projet plus adapté. ** D’une manière générale, les bâtiments communaux sont mal entretenus par manque de surveillance.


6/ Le vote à bulletin secret des conseillers municipaux rejette la délibération, en conséquence le budget n’est pas adopté


7/ Intervention de Florence ESNAULT

Elle signale que tous les membres de Louveciennes Réunie vaccinés contre la Covid-19 seront disponibles comme assesseurs lors des prochaines élections régionales.

Elle demande une refonte des commissions qui devront intégrer les deux nouveaux conseillers municipaux de Louveciennes Réunie: Frédéric MEULLE et Carole COUESNON.


8/ Questions diverses

- Après une question relative à la présence d’un camion pizza, occupant deux places handicapés sur le parking de la gare certains jours en fin d’après-midi, le maire adopte une attitude désinvolte à l’égard de cette situation.

- Question sur la zone de glisse (skate-park) et des désagréments qu’elle cause aux riverains. Le maire estimant que cette réalisation est une grande réussite, il n’y a pas lieu de modifier quoi que ce soit si ce n’est les horaires d’utilisation et de limiter l’âge des utilisateurs. La zone n’étant ni fermée ni surveillée, on s’interroge sur la mise en application de ces directives.


** (NDLR: Très attaché aux valeurs du sport, le groupe « Louveciennes Réunie » soutient le projet de réfection des bulles de tennis des Granges Du Barry. Mais un projet encore une fois mal préparé, mal évalué, mal construit par l’équipe de Pierre-François VIARD qui ne tient pas compte des évolutions techniques et des contraintes environnementales nous a conduit à demander sa réévaluation urgente )


Fin du conseil après 5 heures de débat.


Nous avons aimé:

  • La convergence d'une majorité d'élus municipaux pour s'opposer à la dérive croissante de la gouvernance.

Nous n’avons pas aimé:

  • L’agressivité inutile et les provocations du Maire actuel.

  • La gestion discriminante des micros lors du Conseil municipal et les mensonges récurrents de Pierre-François VIARD.

  • La vidéo du Conseil Municipal du 15 avril, censurée de plusieurs passages notamment ceux où apparaît la directrice de la communication influençant les décisions et prenant partie.


Posts récents

Voir tout