• louveciennesreunie

Autres arguments contre le vote du budget, par Laurent LESAGE: Conseil Municipal du 15 avril 2021

Mesdames et Messieurs, mes Chers Collègues,


Puisque nous sommes réunis pour voter la proposition de budget primitif élaboré par notre maire, j’aimerais intervenir sur un aspect essentiel de nos dépenses - je veux parler de la masse salariale communale.


Cette masse salariale est en proportion l’une des plus élevée de la région, avec des dépenses qui s’élèvent à 852 € par habitant. Des villes de la région parisienne de même taille comme Lésigny par exemple ont dépensé 309 € par habitant ou Soisy sur seine qui dépense 459 € par habitant, près du double pour Louveciennes avec une population équivalente.


D’ailleurs lorsque nous nous étions rencontrés il y a quelques mois vous m’aviez affirmé avoir la volonté de réduire ce poste de dépenses… Illusion ou vœux pieux ?


Le problème de gouvernance et de défaut d’organisation trouve ici son accomplissement : nous continuons de payer des heures supplémentaires alors que nous avons du mal à faire effectuer le nombre d’heures légales.

Ceci n’est pas de la responsabilité des employés municipaux mais bien d’un défaut de management et d’une stratégie à la petite semaine...

Est-ce bien raisonnable d’avoir 7 personnes à la Culture / Communication lorsque l’on voit la pauvreté de cette communication ?


Sur ces 7 personnes, 3 sont assignées à la gestion des salles, 2 sont régisseurs, 1 à la création de documents, et enfin la directrice de la Culture / Communication.


Depuis plus d’un an il n’y a plus de spectacles ni de réunions publiques, alors ces 7 personnes sont-elles redéployées sur d’autres tâches sachant qu’un certain nombre de services manquent de bras ?

Nous n’avons aucune information, Monsieur le maire, et vous nous proposez de nouvelles embauches pour la Culture / Communication ?

Mais pour quoi faire ?

Nous savons tous qu’un effectif de fonctionnaires ne se gère pas comme un effectif du privé. Ceci n’empêche pas de formater les effectifs en fonction des vrais besoins.

Il serait sans aucun doute utile d’envisager la mise en place d’un contrôle de présence et d’horaire. Non pas pour pénaliser ceux respectueux des règles établies mais pour rétablir une égalité souhaitable entre les uns et les autres. Certains parleront de flicage, mais ceux qui respectent les règles n’ont rien à craindre de ces contrôles, mais tout à y gagner.



Alors que les situations financières des entreprises et des communes sont dangereusement affectées par les crises successives, nous continuons à dépenser sans réelle direction ni stratégie.


Dans de récentes analyses et comparatifs avec d’autres communes comparables à la nôtre, Louveciennes apparaît comme le mauvais élève, voir le très mauvais élève. Allons-nous continuez à accepter une dérive pernicieuse qui nous conduit dans l’impasse ?


Les restrictions budgétaires, imposées par le désengagement de l’état central, nous obligent à une gestion sérieuse et modératrice. Il est temps d’adapter nos comportements aux exigences du temps présent, et d’entreprendre une révision complète de notre mode de fonctionnement.



Merci de votre attention.


Je tenais aussi à vous préciser, monsieur le maire, que j’ai été profondément choqué de voir votre directrice de la communication quitter son devoir de neutralité, en applaudissant le discours d’une élue.


Posts récents

Voir tout